Actualités

9 Fév 2017

Sécurité et emplacement : ce qu’il faut respecter !

L’affichage dynamique offre de nombreux avantages. Cependant, certaines consignes de sécurité et d’utilisation des écrans doivent être respectées pour éviter les accidents comme celui de Roland Garros, en 2015, où une tôle de plusieurs mètres s’est détachée de l’écran géant, faisant 3 blessés légers dans le public.

Avant toute installation, vous devez vous poser 3 questions essentielles :

– Le lieu de fixation de l’écran est-il suffisamment résistant au poids de l’ensemble ?

– Le poids des écrans ne sera-t-il pas trop élevé pour le support utilisé ?

– Quel matériel de fixation doit-on utiliser selon la nature du mur ou du plafond ?

 

Respecter les consignes de sécurité

Dès que l’ensemble dépasse un certain poids, il est préférable de choisir comme support le plafond plutôt qu’un mur. Des fixations au sol peuvent également être utilisées en cas de charge lourde. Dans tous les cas, il faut utiliser des points d’ancrage pour consolider les fixations. L’idéal est de fixer le support directement à la structure même du bâtiment (charpente, poutrelles, dalle béton, etc.).

En complément (pour des objets suspendus), pensez à ajouter une élingue de sécurité (câble en acier), obligatoire dans un lieu public.

Occasionnellement, il se peut que vous installiez un écran en remplacement d’un existant, pour tout simplement améliorer votre solution d’affichage (écran plus grand par exemple). Dans ce cas, il faut bien vérifier que la structure utilisée à la base puisse supporter le nouveau matériel.

Comment connaître les règles à suivre concernant le poids du matériel ?

Un petit calcul mathématique vous permettra de ne prendre aucun risque : il faut calculer le poids total de l’ensemble comprenant : l’écran, les supports, le player et les câbles… et le multiplier par 5. Renseignez-vous ensuite sur le poids maximal que la structure autorise.  Prenons un exemple : Si le poids total de l’installation, fait 5,5 kg, le poids de sécurité à respecter est de 27,5 kg. Si la structure autorise une charge maximum de 30kg, vous pouvez alors installer votre affichage dynamique en toute sécurité.

Attention, il ne faut pas oublier de prendre en compte le poids supplémentaire non prévu. Par exemple, si certaines installations sont à la portée des enfants, ceux-ci peuvent monter dessus ou se suspendre. N’oubliez donc pas ce facteur ou tout simplement mettez votre écran hors de portée.

Un système de fixation doit être choisi en fonction de la nature du matériau qui supportera l’installation : plein, creux, dur ou friable … à chaque matériau sa fixation (chevilles à expansion, chevilles à frapper, chevilles Molly, scellement chimique…). Bien sûr, tous les points de fixations doivent être calibrés en fonction du poids de la charge.

Vous l’aurez compris, il est indispensable de se renseigner avant toute installation. Il faut également utiliser du matériel de qualité et surtout le tester plusieurs fois.
Choisissez une entreprise qui maîtrise tout le processus d’installation, vous aurez ainsi une prestation sécurisée.

 

Rendez l’ emplacement de votre écran harmonieux

Pour être correctement utilisé et rentable, un écran d’affichage dynamique doit avoir un emplacement réfléchi qui le rende lisible (distance, polices, couleurs à utiliser…voir notre article).

Pensez à harmoniser l’intégration de votre écran dans son environnement sans pour autant oublier de mettre l’accent sur l’efficacité de la transmission de votre message. Un conseil simple à suivre : cacher les câbles. Vous pouvez utiliser un caisson qui sera posé autour de l’écran par exemple ou tout simplement en clipsant les câbles à l’arrière de l’écran, si le budget ne permet pas de nouveaux aménagements.

Dans un supermarché, l’écran se retrouve « en compétition » avec son environnement global (affiches, produits, promotions…). Il est donc important de prendre en compte « l’harmonie marketing » pour capter l’attention du client, en changeant l’emplacement des affiches publicitaires par exemple, ou en positionnant l’écran à des endroits moins encombrés comme le rayon fruits & légumes. Pensez aux écrans à mi-hauteur, parfaits pour afficher des promotions ou mettre en avant certains produits.

“Si le produit est à portée de bras, cela rendra la publicité plus efficace car le message sera frais dans l’esprit du consommateur”, RetailCustomerExperience, 2012.

 

Méfiez-vous des reflets

Cela arrive souvent avec les téléphones, les reflets sur un écran rendent la lecture difficile voire impossible. Il faut donc y penser quand vous positionnez votre écran. Il faut non seulement prendre en compte les reflets mais également la luminosité. Testez donc les différents angles de vue. Suivez la règle suivante : ne jamais installer d’écran sur le mur opposé à une vitre ou en face d’une source de lumière. Attention, aux bords de l’écran qui peuvent avoir également une influence. Optez plutôt pour des bords fins ou clairs.

La luminosité de l’écran doit être prise en considération selon l’emplacement de l’écran.
Par exemple, si l’écran se trouve dans une galerie marchande, souvent très lumineuse, il faudra s’équiper d’un écran avec une luminosité très élevée.
Egalement, si vos écrans sont directement exposés au soleil, comme dans une vitrine par exemple, il faut investir dans des écrans spécialement conçus pour l’extérieur.

 

Où placer son écran ?

Maintenant que nous avons vu comment sécuriser votre écran et dans quel environnement l’installer, penchons-nous sur son emplacement. L’écran doit se trouver à une bonne distance de la cible. Mais quelle est cette bonne distance puisque le client est principalement en mouvement ? Comment s’assurer que le message reste visible et surtout lisible ?

Hormis une salle d’attente où la cible est statique, les clients sont principalement en mouvement. Par exemple, dans la queue d’un supermarché, le message doit être lisible au début de la file d’attente jusqu’au passage en caisse. La question de la taille de l’écran et de la police doit donc être prise en compte.

Ne pensez pas qu’un écran en hauteur soit la meilleure solution, respectez le champ de vision de vos cibles. Mettez-vous à la place de votre clientèle et posez-vous cette question : « Où mon regard se pose naturellement dans cette pièce ?  »

Un écran ne doit pas être positionné dans la « zone de décompression », c’est à dire dans les premiers mètres que l’on parcourt quand on entre dans un lieu. Votre cible aura besoin de s’acclimater à l’endroit où elle se trouve, elle ne sera donc pas attentive dans ce laps de temps. Par exemple, elle peut enlever son manteau, ranger son parapluie… Évitez donc cette zone !

 

Bien sécurisé son installation, choisir de bons matériaux, avoir un emplacement judicieux… autant de critères à ne surtout pas négliger pour que votre affichage dynamique soit un outil de communication puissant.